Footy Youssou
 

Cyril "Youssou M'baye"

Bassiste, chanteur et guitariste (et covaquinho)

 

VIDEO

Lien vers les video de Youssou et de ses diverses formations ces vingt dernieres années

 
Arrangeur, compositeur, auteur et professeur
 

 

Cyril-Youssou, de nationalité française, a commencé la basse dans les années 80, à l'âge de 14 ans. Aprés une dizaine de cours il continue en autodidacte. Rapidement il chante en anglais, s'accompagne en même temps et improvise. A 18 ans, il fait sa première saison d'été dans une brasserie du port de Toulon.

En 1990, il complète son enseignement au Conservatoire National de Région de Nice, avec Gilbert Gassin, puis Christian Pachiaudi. Il en sort diplômé de Jazz Basse en 1995.
Pendant ces études, il ne s'est jamais arrété de jouer dans de très nombreuses formations, en tant que bassiste et chanteur lead, dans les pubs et diverses scénes de la Côte d'Azur, mais aussi de la Riviera dei fioiri italienne où il vécut trois ans.
Parmi ses principales formations, citons, en 1991, Terra Brasil à Nice. En 1994, à San Remo, Emasiril and Donda Brothers, qui durera trois ans. En 1998 il fonde No trouble, où il affirme son rôle de bassiste lead.

Aprés le diplôme de fin d'études du CNR de Nice, il part vivre trois années au Sénégal où il adoptera son patronyme de Youssou M'baye. Il y rencontra des artistes tel que Cheikh Lô, Souleymane Faye, Moussa N'gom et le groupe de rap nationalement légendaire de Bamba J Fall, pour qui il réalise la moitié des instrumentaux de leur second album, Gen gui dëk. Enfin, il se lie d'amitié avec un griot roi de la kora, qui vit depuis à Paris, Ali Boulo Santo Cissoko.
C'est pour lui que Youssou réalise son premier album, Koune faya koune, grâce à la MAO (musiques assistée par ordinateur) et exploite pour la première fois ses talents d'arrangeur. Pendant presque trois ans, il apprit la musique sénégalaise, la Musique Assistée par Ordinateur, et enseigna le Jazz.

En 2000, Youssou, de retour sur la Côte d'Azur, reprend No Trouble, qui, suite à une série de concerts au Casino La Siesta de Biot, se transforme en No problemos, au repertoire davantage latino. Peu apres, il devient le lead d'un groupe Rock Blues, Skydog, où il jouera de trés nombreuses dates pendant 5 années, toujours à la fois à la basse et au lead.

En 2005, il réalise sa seconde production, l'album From trade to world pour Abderrahim Ben Bich, ancienne star du Maroc et du Gnawa avec le groupe légendaire des Muluk el hwa. A la rupture de Skydog, il reprend No problemos et fonde egalement diverses formations Jazz.

En 2013, il se spécialise dans l'enseignement et continue quelques concerts avec les No problemos.
En 2018, il retourne au Sénégal, où il retrouve beaucoup de musiciens et rapers de la ville de Rufisque, fait quelques travaux dans un studio et rentre dans un projet de création d'une école de musique, ouverte à ce jour. Il découvre ensuite le Bénin où il rencontre un compositeur talentueux du nom de Charles Montcho et en profite pour rentrer dans son repertoire un de ses chants religieux en langue Minan. C'est la même année qu'il travaille quelques soirées avec son ami Ali Boulo Santo Cissoko, dont la carrière est devenue depuis impressionante (voir ici).

En 2019, il continue son voyage autour du monde et passe deux mois au Bresil, à Salvador de Bahia, où il apprend des nouveaux morceaux, samba locales, et de nouveaux styles dont le forro et le Chorinho. Il achete une guitare Caipira à 10 cordes (5 doubles) qu'il se fait voler le dernier soir suite à un moment d'inattention. A son retour en France, pour le consoler, un ami lui offre un Covaquinho (petite guitare de la famille du Ukulele, trés utilisée dans le Samba) qu'il travaille quotidiennement depuis. La même année, en septembre 2019, il s'installe prés de Lyon, où il intègre rapidement Jaleo, le seul groupe de salsa de la ville avec de véritables latino, puis prend des cours de musique Indienne.

Jean-Cyril est autant un voyageur qu'un musicien. Arrangeur, professeur, bassiste, guitariste en second instrument (dont le covaquinho brésilien), chanteur et technicien MAO (Musique assistée par ordinateur) . Il chante en anglais, espagnol, portugais, wolof (Sénégal) et même Minan (Bénin), arabe, chinois, polonais ... et français !

Son répertoire est désormais à son image de voyageur, un véritable tour du monde où aucun continent ne manque ... sauf l'Océanie ... pour le moment.

 

Youssou propose à ce jour plusieurs spectacles

 

FOOTY YOUSSOU Un spectacle aux possibilités infinies de formations (solo, duo, trio ...) et de styles.

Cyril Youssou, depuis plusieurs années, a appris à se produire en solo, en utilisant intelligemment des loops, ou selon le lieu, des séquences complêtes de qualités, qu'il a lui même enregistré et programmé grâce à son passé d'arrangeur MAO (musique assistée par ordinateur) et de producteur de disque (Bamba J Fall au Sénégal, Abderrahim Ben Bich du Maroc, les No problemos ...). Il chante, joue de la basse, mais aussi de la guitare et du covaquinho. Aprés deux décennies de travail, son théme "tour du monde" est arrivé à maturité. Pour autant, il se produit desormais rarement en solo et préfère inviter au moins un second musicien, qui, en fonction de ses capacités, influencera le repertoire choisi. Youssou invite souvent des musiciens différents à chaque concert, rendant ainsi chacune de ses prestations originales.

Il est capable de jouer et chanter tous les nombreux styles qu'il maîtrise dans differentes langues, que ce soit des airs connus dans des rythmes "classiques" (Reggae Rock, Jazz, Funk, Zouk ...) ou des compositions personnelles ainsi que des arrangements de chants traditionnels Brésiliens, Béninois, Sénégalais, Mandarins, Indiens, Pakistanais, Polonais et tant d'autres destinations ...

Il aime communiquer avec le public, avec qui il prend souvent le temps de raconter le sens des paroles, l'histoire du style de musique, de la chanson ou d'un instrument particulier, en accompagnant souvent ces informations d'anecdotes vécues. Il peut faire rêver et rendre mélancolique grâce à ses balades et chants religieux du monde entier, variant du Gnawa sud-Marocain à la Saudade brésilienne en passant par un chant en chinois classique ou un Raga Indien, tout comme il peut faire danser sur du Funk, de la Salsa, du Zouk antillais ou Congolais, du Samba etc ... Il peut même enregistrer ("looper") sa basse et sa guitare en Live, puis, lâchant les instruments et passant aux commandes de sa table de mixage, toujours à ses côtés sur scéne, il va, à la maniére d'un DJ musicien, mixer en Live, muter (rendre silencieux) un instrument ou au contraire le mettre en solo sur quelques mesures, puis passer au Bass and Drums avec, pour résultat d'exalter son public autant que s'il avait un orchestre complet. Bref, il peut amener son public partout où il le désire et satisfaire son âme de voyageur autant que celle de l'artiste issu du Conservatoire National.

 

AMA : Adounya Musiques d'Afrique

Voici la formation sans doute la mieux aboutie de Youssou, mais difficile à rassembler. Il s'agit initialement d'un trio avec deux musiciens sénégalais : PAPE MALIK NDIAYE aux percussions, chant, basse et guitare, également compositeur, et ALI BOULO SANTO CISSOKO, un des plus grands griots sénégalais et joueurs de kora vivant en France, et dont le CV est impressionant (Trilok Gurtu, les freres Belmondo, les African divas ... voir aliboulosanto.com). Ce spectacle est essentiellement africain et un peu latino. Le lead passe de la voix émouvante de Ali à celle, si typique, de Pape ou à celle, si énergique, de Youssou, pour un répertoire de compositions et d'arrangements traditonnels Mandingues, Wolof, Mauritaniens, mais aussi Béninois, Cubains, Brésiliens etc ... Le spectacle est aussi depaysant que original, ne se contentant pas de reproduire le fruit d'une tradition de plus en plus exploitée sur les scénes de France et du monde entier. Le Jazz, la Fusion et la World Music impregnent sensiblement et intelligemment la tradition africaine et les compositions de Pape, Ali et Youssou. En fonction des scénes et des budgets, d'autres musiciens se greffent au spectacle, tel que Jean-Charles Jegues, excellent guitariste de musiques brésiliennes et de Jazz de la Côte d'Azur, ou diverses pointures africaines et latino de la scéne Parisienne et Lyonnaise.

 

Quelques réalisations de Youssou

 

Abderrahim Ben Bich

Abderrahim et son Guembri

Ali et Youssou à Villefranche

Ali et Youssou à la Trinquette de Villefranche

Youssou et No problemos

Les No problemos, ancien groupe de Youssou

 

Le premier disque des Bamba J Fall, groupe mythique du Rap Sénégalais

 

 

Avec Abderrahim Ben Bich, ancienne star du Maroc (Gnawa de Marrakech)

 

Avec Ali Boulo Santo Cissoko, un des rois de la kora et de la musique Mandingue

Avec les No problemos

Avec le legendaire groupe de Rap sénégalais Bamba J Fall

Lien vers les video de Ali (Youtube)

Lien vers la biographie de Ali

 

Une ancienne affiche de Abderrahim, ancienne star du Maroc

Un des disques de Ali, un des amis de Youssou depuis plus de 20 ans.

Youssou leader des No problemos

Youssou technicien au Sénégal dans les années 2000