Footy Youssou  

Jean-Cyril Durville

alias Youssou M'baye

Bassiste guitariste chanteur arrangeur

 
       
       

 

Jean-Cyril a commencé la basse à l'âge de 14 ans. Aprés une dizaine de cours il continue en autodidacte. Rapidement il chante en anglais, s'accompagne en même temps et improvise. A 18 ans, il fait sa première saison d'été dans une brasserie du port de Toulon.
En 1990, il complète son enseignement au Conservatoire National de Région de Nice, avec Gilbert Gassin, puis Christian Pachiaudi
. Il en sort diplômé de Jazz Basse en 1995.
Il ne s'est jamais arrété de jouer dans de très nombreuses formations, dans les pubs et diverses scénes de la Côte d'Azur, mais aussi de la Riviera dei fioiri italienne où il vécut trois ans.
En 1998, il partit vivre trois années au Sénégal où il adoptera son patronyme de Youssou M'baye. Il y rencontra des artistes tel que Cheikh Lô, Souleymane Faye, le groupe de rap nationalement légendaire de Bamba J Fall, pour qui il réalisa la moitié des instrumentaux de leur second album, Gen gui dëk, mais aussi le griot roi de la kora, actuellement à Paris, Ali Boulo Santo Cissoko, pour qui il réalisa son premier album, Koune faya koune. Pendant deux ans, il apprit la musique sénégalaise, la Musique Assistée par Ordinateur, et enseigna le Jazz.
En 2000, Youssou, de retour sur la Côte d'Azur, forme le groupe de musiques latines No problemos, puis joue dans le groupe Rock Blues Skydog, où il tient cinq ans le rôle de bassiste chanteur lead. Il obtint ainsi un très vaste répertoire (Jazz, bresilien, Africain, latin, Reggae, Rock, Funk, Blues, oriental etc ...).
En 2005, il réalisa la musique de l'album From trade to world de Abderrahim Ben Bich, ancienne star du Maroc et du Gnawa avec le groupe légendaire des Muluk el hwa.
En 2013, il se spécialise dans l'enseignement.
En 2018, il retourne au Sénégal, où il a retrouvé beaucoup de musiciens et rappeurs de la ville de Rufisque, fait quelques travaux dans un studio et rentre dans un projet de création d'une école de musique, ouverte à ce jour. Il découvre ensuite le Bénin où il rencontre un compositeur talentueux du nom de Charles Montcho et en profite pour rentrer dans son repertoire un de ses chants religieux. C'est la même année qu'il travaille quelques soirées avec son ami Ali Boulo Santo Cissoko, roi de la kora, griot Mandingue du sénégal, dont la carrière est impressionante (voir ici).

Jean-Cyril est autant un voyageur qu'un musicien. Arrangeur, professeur, bassiste, guitariste en second instrument, chanteur et technicien MAO (Musique assistée par ordinateur) , il chante en anglais, espagnol, portugais, wolof (Sénégal) et même fongbe (Bénin) et arabe.

Actuellement, alors que Youssou s'est spécialisé dans l'enseignement et ne se produit plus que dans quelques plans Jazz locaux, il décide, aprés un voyage de plus au Bénin et au Sénégal, de retrouver, à Paris, Ali Boulo Santo Cissoko. Ensemble, ils travaillent une partie de l'immense répertoire traditionnel de Ali, qu'ils revisitent souvent, et créent de nouvelles compositions aux multiples inspirations (orientales, Jazz, afro funk, Reggae ...), en vue de produire un album. Ils se produisent alors en duo dans de petites scénes avant de s'attaquer à une production plus conséquente.

Le spectacle qu'ils proposent est original de par le répertoire voyageant du Sénégal vers le monde, émouvant grâce à leurs voix, et impressionant de par leurs maîtrises instrumentales.

Abderrahim Ben Bich

 

Ali et Youssou à Villefranche
Youssou et No problemos
Abderrahim Ben Bich
Ali et Youssou à Villefranche sur mer

Avec les No problemos